Au Costa Rica la fièvre de la coupe du Monde

AU COSTA RICA, VIVEZ LA FIEVRE DE LA COUPE DU MONDE : "Ohé Ohé Ohé TICOS TICOS" !

Le Costa Rica : où le football est roi !

Les Costariciens ont toujours eu un enthousiasme pour le football et cela est démontré par la structure organisationnelle de n'importe quelle ville typique ; il y a toujours : une église, une école publique, un petit magasin (la pulperia) et  un terrain de football.

 

Il est fréquent de voir des enfants et des adultes se rassembler pour des jeux collectifs et toute personne qui se présente est la bienvenue sur le terrain pour jouer au foot. Bien que la rencontre est toujours amicale, le désir de montrer des mouvements avancés et de gagner est sérieux.

Le Costa Rica en Coupe du Monde : passé et présent

L'équipe nationale de football du Costa Rica, connue localement sous le nom de "LA SELE" (Coupe de football du Costa Rica), est entrée dans la Coupe du monde en 2014 et a accédé aux quarts de finale. L'euphorie a été palpable!

Au début de la dernière Coupe du Monde et pour ce mondiale 2018 en Russie, les Ticos reconnaissent le défi d'un petit pays qui se porte bien, mais leur confiance dans le SELE et leur retour aux réalisations de 2014 font naître de grands espoirs pour ce tour.

Comment les Ticos célèbrent l'évènement

Surtout pendant les matchs de la Coupe du monde où le Costa Rica joue, le pays pourrait se sentir un peu comme si le temps s'était arrêté. Pendant les matches de la SELE, il y a peu de voitures dans les rues, les entreprises projettent les matchs sur des grands écrans, et les maisons sont le lieu où se réunissent les familles et amis qui apprécient la  «carne asada & tortillas» (viande au barbecue et tortillas). Éclatant de fierté, chaque victoire tactique, et bien sûr «GOOOOLLLLL», est accueillie avec des acclamations de célébration.

Si le dernier succès de la Coupe du Monde est une indication, la «Fuente de la Hispanidad», un important carrefour de San José, se remplira de foules qui chantent, dansent, crient et pleurent de larmes de bonheur. La joie des gens qui se reflète dans cette rue démontre à quel point un sport peut être fédérateur.

On ne peut nier que la fièvre du football est dans l'air à l'approche de la Coupe du monde 2018 et que la participation du Costa Rica durera des semaines, car l'identité costaricienne est étroitement liée au jeu - non seulement le regarder mais aussi le jouer !

Nous utilisons le maillot de l'équipe du Costa Rica autant que possible, et certaines maisons sont décorées dans les couleurs de l'équipe : rouge, blanc et bleu. Nous vous invitons à supporter l'équipe du Costa Rica malgré sa 1ère défaite face à la Serbie, le prochain match vendredi 22 face au Brésil ! Notre pays est petit mais nos espoirs sont grands !

Demande d'InformationNos Programmes Inscrivez-vous !


Imprimer   E-mail